FAQ

Avez-vous encore des questions concernant le ROTEM®?

Vous trouverez ci-dessous une liste des questions les plus fréquemment posées.

FAQs au ROTEM®

Vous trouverez ci-dessous une liste des questions les plus fréquemment posées.

Quelle est la différence entre la thromboélastographie classique et ROTEM®?

La technologie ROTEM® évite plusieurs limitations des instruments traditionnels de thromboélastographie, en particulier la sensibilité aux chocs mécaniques et aux vibrations. La stabilité du caillot est détectée simultanément sur 4 canaux à l’aide d’une méthode de détection opto-mécanique innovante, résistante aux chocs. Le fonctionnement est très simple : logiciel intuitif à écran tactile.

Les données de ROTEM® peuvent-elles être exportées?

ROTEM® est livré avec un logiciel convivial et puissant, et un système sophistiqué de gestion de données. Tous les résultats sont enregistrés dans la base de données, y compris les courbes de réaction. Les données peuvent être imprimées avec une imprimante standard, transmis vers le SIL ou peuvent être facilement exportées vers MS Excel® ou tout autre logiciel pour un traitement ultérieur. En outre, les mesures en cours peuvent être affichées en temps réel (via la transmission en direct) sur un autre ordinateur, par exemple dans la salle d’opération.

Quel est l'avantage de l’analyse ROTEM® sur la thromboélastographie classique ou les méthodes similaires?

La thromboélastographie classique non activée avec du sang total est une méthode très sensible, mais peu rapide. Elle exige des conditions pré-analytiques très précises afin d’empêcher les erreurs et fournit des informations globales sur l’hémostase sans différenciation supplémentaire. L’analyse ROTEM® offre une puissance diagnostique supérieure. Les tests activés diminuent le temps nécessaire à l’obtention des résultats et définissent les déficits. Les déficits en facteurs de coagulation peuvent être distingués des effets des anticoagulants, de l’hyperfibrinolyse, des troubles de polymérisation de la fibrine, des graves anomalies de la fonction plaquettaire etc. La manipulation des échantillons est relativement simple et des données fiables sont également obtenues pendant ou après la chirurgie. La manipulation est également très facile.

Quelle est la justification économique de l'introduction de nouveaux tests?

Le saignement péri- ou post-opératoire peut entraîner de graves complications et des coûts très élevés consécutifs à l’administration de produits sanguins, de concentrés de facteurs ou d’autres traitements. Il prolonge la durée de séjour en USI et à l’hôpital de manière générale. Une thérapie spécifique et basée sur des mesures objectives, au lieu de l’utilisation prophylactique de produits sanguins nécessite un diagnostic correct: « La surveillance par TEM avant une ré-exploration a diminué le coût et le risque potentiel pour les patients subissant un pontage coronaire. » Changes in transfusion therapy and re-exploration rate after institution of a blood management program in cardiac surgical patients. Spiess BD et al., J Cardiothorac Vasc. Anesth. 1995 168-73
Le ROTEM® est très rentable par rapport aux autres systèmes analysant le sang total.

Que peut-on potentiellement économiser en utilisant l’analyse ROTEM®?

  • Les concentrés de facteurs, le plasma frais congelé, le cryoprécipité, les concentrés plaquettaires
  • Les médicaments antifibrinolytiques, évtl. d’autres médicaments
  • Le temps passé par les patients en chirurgie et en soins intensifs
  • Le temps total à l’hôpital et pour la récupération

 

 

L’utilisation de ROTEM® au chevet du patient est-elle efficace, ou les tests devraient-ils être effectués au laboratoire?

Cela dépend fortement de l’organisation de l’hôpital en question. Si le délai est de plus 30 min, le test au chevet du patient peut présenter un avantage évident. Les résultats sont disponibles rapidement afin de guider les décisions thérapeutiques. Si les échantillons arrivent au laboratoire en quelques minutes et qu’une manipulation immédiate est possible, le laboratoire peut être le bon endroit. Les mesures en cours peuvent être affichées grâce à la transmission en direct sur un ordinateur en salle d’opération.

Quel type d'échantillon doit être utilisé de préférence?

De préférence le sang total citraté, le même échantillon qui est utilisé pour les tests de coagulation. Normalement, les échantillons de sang collectés sur citrate de sodium sont stables pendant plusieurs heures. Le sang non-anticoagulé peut théoriquement être supérieur, mais dans la pratique, cet échantillon est difficile à standardiser et la qualité des résultats dépend de la durée de stockage. Les échantillons cliniques, en particulier pendant la chirurgie ou ceux de patients atteints de CIVD, peuvent être moins stables et doivent être analysés rapidement. D’autres échantillons pour la recherche peuvent être le plasma ou même des fractions plasmatiques coagulables telles que des solutions de fibrinogène (par exemple des colles de fibrine), lorsque l’activateur approprié est ajouté.

Dernière modification: