Thromboélastométrie (TEM®)

La thromboélastométrie est une méthode viscoélastométrique pour les tests d’hémostase sur sang total. La TEM mesure les interactions entre les facteurs de coagulation, les inhibiteurs et les composants cellulaires pendant les phases de coagulation et de lyse ultérieure au cours du temps. Les conditions rhéologiques de cette méthode imitent le débit lent du sang dans les veines. La TEM est effectuée sur le système ROTEM®, une amélioration de la méthode de thromboélastographie traditionnelle (TEG), développée par Hartert en 1948.

Méthode de détection:

Un échantillon de sang total est placé dans une cuvette et une goupille cylindrique est immergée. Entre la goupille et la cuvette, un espace de 1 mm est disponoble pour le sang. La goupille est mise en rotation à l’aide d’un ressort vers la droite et la gauche. Tant que le sang est liquide, le mouvement n’est pas entravé. Lorsque le sang commence à coaguler, le caillot restreint de plus en plus la rotation de la goupille à mesure que la fermeté du caillot augmente. Cette cinétique est détectée optiquement et calculé par un ordinateur intégré pour les courbes typiques (TEMogramme) et les paramètres numériques.

ROTEM_detection-principle_color-FR_800x600

Avec une série de tests dédiés, la TEM détecte les étapes hypo- et hyperfonctionnelles du processus de coagulation. Les résultats disponibles rapidement permettent un diagnostic différentiel. Les tests peuvent distinguer les saignements chirurgicaux d’un trouble de l’hémostase, détecter une hyperfibrinolyse, évaluer la coagulopathie de dilution, définir le besoin pour l’apport de fibrinogène ou de plaquettes et permettre un suivi des effets de l’héparine et de la protamine.
Le TEG traditionnel par Hartert fonctionne avec une tige libre dans une cuvette tournante. Le processus de la coagulation est détecté par un fil de torsion. En raison de la suspension libre de la tige, le TEG, selon Hartert, est extrêmement sensible aux vibrations et aux chocs mécaniques. Ce problème est résolu avec le système ROTEM® par l’utilisation d’une goupille, fixé sur un axe en acier qui est stabilisé par un roulement à billes unique, et par une méthode de détection optique précise. Cette amélioration de la technologie, combinée avec une pipette automatique, un écran tactile et un logiciel convivial dans le système ROTEM® a optimisé la TEM pour une utilisation au chevet du patient, dans les laboratoires d’urgence et dans de façon mobile.