Interprétation des résultats

ROTEM® delta

L’évaluation de l’analyse ROTEM® est réalisée le long de l’axe du temps (de gauche à droite) : une perturbation de l’activation de la coagulation est indiquée par un temps de coagulation prolongé. Un déficit en facteur ou un effet de l’héparine doivent être considérés comme causes possibles. La comparaison des tests INTEM et HEPTEM permet une détection spécifique d’un effet de l’héparine.
La formation d’un caillot anormal est indiqué par un temps de formation de caillots prolongée (TFC) et / ou un caillot de fermeté réduite (FMC). Le TFC est ainsi influencé plus fortement par un trouble de la polymérisation du caillot que la FMC. Un TFC prolongé associé à une FMC normale, indique donc un trouble de polymérisation, tandis qu’une FMC réduite associé à un TFC normal indique plutôt une carence de substrat coagulable (fibrinogène et / ou plaquettes).La fibrinolyse est détectée par la lyse du caillot (LM> 15%) ou par le constat d’un caillot plus ferme et stable (TFC plus court, FMC plus élevée) en APTEM par rapport à celui en EXTEM. Plusieurs centres utilisent déjà, en cas d’hémorragie massive, un TC raccourci en APTEM, par rapport à celui en EXTEM, comme un élément déclencheur d’une administration de médicaments antifibrinolytiques.

ROTEM® platelet

L’évaluation de l’analyse ROTEM® platelet est représentée sur l’axe de temps (de gauche à droite) : une agrégation plaquettaire perturbée est indiquée par une amplitude réduite (courbe). Ceci peut être dû à l’ingestion de médicaments qui influencent la fonction plaquettaire ou des troubles plaquettaire dus par exemple à une circulation extra-corporelle, une opération chirurgicale ou autres. Les médicaments qui peuvent influencer l’agrégation plaquettaire sont les inhibiteurs de la cyclo-oxygénase (par ex. patient traité avec l’acide acétylsalicylique), les antagonistes des récepteurs  GP IIb/IIIa (par ex. patient traité avec des antagonistes GP IIb/IIIa) ou des antagonistes des récepteurs de l’ADP (par ex. patient traité avec des thiénopyridines ou des antagonistes directs de l’ADP). La raison d’une agrégation plaquettaire réduite peut être déterminée avec le diagnostic différentiel ROTEM® platelet et les tests ADPTEM, TRAPTEM et ARATEM.

En résumé, l’analyse ROTEM® fournit:

  • Des informations rapides depuis le début de la formation du caillot jusqu’à sa dissolution
  • Concentration et activité des facteurs de coagulation (y compris F XIII)
  • Effets des anticoagulants comme l’héparine ou l’hirudine
  • Génération et stabilisation de la fibrine
  • Contribution d’autres médicaments (par exemple, extenseurs de volume)
  • Platelet function and aggregation
  • L’équilibre entre les contributions plasmatiques et plaquettaires à l’hémostase
  • (Hyper-) fibrinolyse

Patient normal

Interprétation des résultats patient normal

Normal patient

Ergebnisinterpretation-Platelet-Normaler-Patient-500x372

Thrombopénie

Interprétation des résultats thrombopénie

Déficit en fibrinogène

Interprétation des résultats déficit en fibrinogène

Hyperfibrinolyse

Interprétation des résultats hyperfibrinolyse

Héparinisation

Interprétation des résultats héparinisation

ADP Receptor Blockage

 

Ergebnisinterpretation-ADP-Rezeptor-Blocker-500x373

Dual thearpy

(e.g. Aspirin® and Clopidogrel)

Ergebnisinterpretation-Dualtherapie-500x373

GP IIb/IIIa Receptor Blockage

 

Ergebnisinterpretation-GP-IIb_IIIa-Rezeptor-Blocker-500x373

Cyclooxygenase Inhibition

(e.g. Aspirin®)

Ergebnisinterpretation-Aspirin-500x373